contact
eaubonne
budenheim
rencontres
aeb
liens

apprendre
actualite
index
contact
archives 2009
divers
divers
archives 2010
archives 2009
archives 2008
archives
archives 2011
archives 2012
archives 2013

archives 2014
archives 2015

photos supplementaires
archives 2016
Vallée du Rhin
archives 2017

= Rencontres =

Si vous souhaitez apporter votre témoignage, écrivez-nous ! (rubrique CONTACT)

Association Eaubonne-Budenheim

Eaubonne

Budenheim

Rencontres

AEB

Liens, adresses

Archives

Apprendre l'allemand

Actualité

Accueil

Contact

> Une jeune Allemande en stage à Eaubonne (octobre-novembre 2009) 


> Fête de l'Amitié 2009 (1-3 mai 2009)         


> rencontres sportives franco-allemandes (13-18 avril 2009)  




> Un jeune Eaubonnais en stage à Budenheim (été 2008)    


> Les Festivités du 40ème anniversaire du jumelage - Budenheim 16-18 Mai 2008    

                                                                                      

                                                       photos rubrique divers


> Vacances de printemps 2008 : Le football eaubonnais à l'heure allemande  

Divers

> Fête de l'Amitié 2010 (40e anniversaire de nos 2 associations)


> Séjour des jeunes footballeurs eaubonnais à Budenheim (avril 2010)


> Un jeune Eaubonnais en stage à Budenheim (juillet 2010)  

  

Le site de l'AEB est associatif, les photos de personnes physiques ou de biens y apparaissant peuvent être ôtées sur simple demande écrite à l'attention de l'AEB en mairie d'Eaubonne. Les liens vers des sites extérieurs sont proposés à titre informatif, l'AEB n'est en aucun cas responsable de leur contenu.


> Séjour des jeunes footballeurs de Budenheim à Eaubonne (25-30 avril 2011)


> Fête de l'Amitié à Budenheim ( 2-5 juin 2011)


> Une jeune étudiante en stage à Mayence (juin-juillet 2011)

archives 2010

archives 2009

archives 2008

Archives

archives 2011

> Fête de l'Amitié à Eaubonne (17-20 mai 2012) 


> Voyage des boulistes du CSME à Budenheim (21-24 septembre 2012)

archives 2012



> Le séjour des footballeurs français à Budenheim ( 30 avril-05 mai 2013)


> Séjour des boulistes de Budenheim à Eaubonne (09-12 mai 2013)


> Le 45ème anniversaire du jumelage Fête de l'Amitié à Eaubonne (21-23 juin 2013)


> Une jeune étudiante en stage à Budenheim (juin-juillet 2013)


> Le séjour des boulistes Eaubonnais à Budenheim ( septembre 2013)


> Le séjour des volleyeurs à Eaubonne (31 octobre-03 novembre 2013)


> La journée à Aix-la-Chapelle (7 décembre 2013)

  

archives 2013

http://www.dfg-budenheim.de

> Fête de l'Amitié (29 mai-1er juin 2014)


> Echanges sportifs 2014


> Les boulistes : 2014, une année riche en rencontres


> Le voyage à Cologne (6 décembre 2014)

archives 2014

> Fête de l'Amitié (04-07 juin 2015)


> Fête de l'Europe (09 mai 2015)


> Echanges sportifs 2015


> Stage d'une jeune étudiante à Budenheim


> Voyage à Berlin (17-19 octobre 2015)

  

PROGRAMME


VENDREDI 18 MAI : voyage-aller,

accueil par la municipalité, collation

et répartition dans les familles et hôtels


SAMEDI 19 MAI :

rencontre des élus et responsables des associations de jumelage ou matinée libre

buffet

après-midi : fête des familles (stands)

soirée festive : programme musical et élection de la Reine des Fleurs


DIMANCHE 20 MAI :

possibilité d'assister à la messe

croisière sur  le Rhin, discours officiels et repas

visite de Coblence

retour


LUNDI 21 MAI :

Départ pour Eaubonne

archives 2015

> Fête du 50ème anniversaire du jumelage (18-21 mai à Budenheim)

Alors que les villes de St Goar, Boppard et les petits villages défilaient sur les rives, tels des miniatures de circuit de train électrique (car il y avait aussi parfois des trains qui passaient !), nous étions attablés confortablement. Nous avons profité d’un somptueux buffet, avec plusieurs plats de poisson et de viandes agrémentés de légumes, de salades, fromages, desserts, café (mit Sahne !), bretzels…, le tout arrosé de vins du Rhin délicieux, blancs ou rouges, ou de bières toujours fraichement servies.

Les élèves de l’école de musique et les choristes du groupe nous ont donné de très beaux moments de musique classique qui seyaient parfaitement au décor : l’hymne à la joie notamment, mais aussi des morceaux de musique baroque. Des discours ont précédé l’arrivée à Koblenz (Coblence) où nous faisions une halte permettant aux plus courageux d’aller voir le « Deutches Eck », au confluent de la Moselle et du Rhin, avec la statue équestre (et colossale !) de l’empereur Guillaume I. Une courte visite de la ville était possible. Un gros orage a éclaté juste au moment de devoir réembarquer pour revenir sur Bingen.

Samedi matin, une rencontre à la mairie réunissait les maires – actuels et anciens - et des conseillers municipaux de nos deux villes. Après avoir évoqué les 50 années de liens amicaux et rendu hommage à M. Petit, initiateur et artisan infatigable du jumelage, les participants ont réaffirmé leur volonté de poursuivre l’œuvre commune au service de l’amitié franco-allemande, de la paix et de la construction européenne. Ils ont insisté sur l’indispensable engagement des citoyens et la nécessité d’impliquer la jeunesse.

La journée s’est poursuivie par un buffet, puis une fête des familles, agrémentée de nombreuses attractions et stands (« ville d’Eaubonne », « crêpes bretonnes », « produits régionaux » etc… et enfin la soirée officielle.


Pierre D.

  

Les Eaubonnais étaient nombreux à avoir fait le voyage : en plus des personnalités officielles, notamment M. André Petit qui avait été l’instigateur du jumelage en 1968, et des membres de l’AEB, on comptait des élèves de l’Ecole de Musique et de l’Espace Danse ainsi que le Conseil Municipal des Jeunes.

Le samedi 19 au soir était organisée une réception à la salle des sports de Budenheim.

Nous étions très nombreux car nos hôtes étaient bien sûr avec nous. De grandes tablées étaient préparées, avec une assiette complète pour chacun (entrée, charcuteries, fromage et raisin). Les vins du Rhin et la bière ou d’autres boissons étaient à volonté et à profusion !

Nous avons enfin pu assister et surtout participer à l’élection de la « Reine des Fleurs » et de ses princesses. D’abord, nous avons eu des représentations musicales et artistiques, à la fois allemandes et françaises, et des discours. Ensuite, les quatre candidates se sont présentées : âgées d’environ seize ans, elles possédaient chacune toutes les qualités de grâce et d’implication requises. C’est pourquoi il y a eu exceptionnellement cette année une reine et trois princesses.

Mais le temps fort du week-end était la croisière sur le Rhin du dimanche.

Nous avons pris le bateau spécialement réservé pour nous seuls à Bingen à midi pour une croisière de trois heures aller, avec une halte à Koblenz (Coblence) et un retour qui durait cinq heures - deux heures de plus car le courant était contraire.

Dès le départ, accueillis par l’équipage et une coupe de champagne, nous pouvions nous émerveiller sur les monuments des alentours de Bingen :

Le mémorial de Niederwald, érigé en 1883 en souvenir de la guerre de 1870/71, avec la statue « Germania » haute de 11,8 m qui surplombe le Rhin.

La « Mäuseturm », à l’origine une tour édifiée pour percevoir un droit de péage construite sur une île. La légende dit qu’un évêque de Mayence particulièrement avare y fut jeté en punition d’actes inhumains et y aurait été dévoré par les rats.

puis sur les nombreux châteaux qui jalonnent le Rhin et lui donnent son incomparable romantisme : Burg Rheinstein (le prince Frédéric de Prusse acquit la place douanière en 1823), Burg Reichenstein et Burg Sooneck (plus que millénaires, repères de chevaliers brigands détruits en 1282 par Rudolf von Habsburg), Burg Ehrenfels (qui servit à protéger le trésor de la cathédrale de Mayence lors des guerres du 15e s), etc.

Très vite, nous sommes arrivés sur « die Pfalz » (île sur le Rhin) que le grand Victor Hugo a décrite d’une façon magistrale.

Le Rhin devient ensuite plus mystérieux, plus sombre, plus resserré, offrant sur ses deux rives les vignes, en un damier savamment organisé, à flanc de coteaux. Et l’on arrive à « La Loreley », un rocher à pic, haut de 132 m qui surplombe le Rhin dont la largeur n’atteint plus ici que 90 m. La Loreley peignant ses longs cheveux y aurait séduit les bateliers pour faire s’abîmer leurs navires. Quand le niveau de l’eau est bas (mais ce n’était pas notre cas), on peut voir aussi les récifs dangereux des « Sieben Jungfrauen » (sept vierges). Selon la légende, sept jeunes femmes au cœur dur auraient été transformées en rochers. Au pied du rocher de la Loreley, on peut entendre l’écho retentir sept fois. On peut aussi y voir une statue de la Loreley assise, lissant ses longs cheveux. Le thème de la Loreley est repris dans un poème célèbre de Heinrich Heine (mis en musique) ainsi que dans un poème de Guillaume Apollinaire.

  

BMW

> Stage d'une jeune étudiante à la mairie de Budenheim (juillet 2016)

> Stage d'un jeune étudiant dans une entreprise de Zwickau (mai-août 2016)

> Rencontres des boulistes (05-10 mai à Eaubonne et 16-19 septembre 2016 à Budenheim)

Étant élève en Classe Préparatoire Commerciale j’ai eu la chance d’effectuer un stage tout le mois de juillet à la mairie de Budenheim, ville jumelée avec Eaubonne (Association Eaubonne Budenheim), afin de parfaire mon allemand. C’est pourquoi je remercie Lilli Maier, présidente honoraire de la DFG (Deutsche Französische Gesellschaft), Pétra Irle, vice-présidente de l’AEB, et Monsieur le Maire Rainer Becker de m’avoir permis d’effectuer ce stage.

Je suis arrivée dans la jolie ville de Budenheim en Rhénanie Palatinat, pendant la Straßenfest, le premier week-end de juillet. C’est donc au milieu des stands et devant le match de football Italie-Allemagne que j’ai découvert ma ville d’accueil, dans laquelle j’allais effectuer un stage de quatre semaines. Il y avait déjà une ambiance festive et conviviale, que j’ai également retrouvée dans la grande ville de Mayence lors des matchs de foot, lors de la Fête de l’été et du feu d’artifice mais surtout les samedis matins, jour de marché sur la place de la cathédrale, lieu phare de la ville, au milieu du vieux quartier et proche du célèbre musée Gutenberg. Je logeais à Budenheim, dans un studio indépendant situé chez la présidente honoraire de la DFG Budenheim, Madame Lilli Maier, à 20 minutes en bus de Mayence.

Manquant de vocabulaire et d’aisance avec la langue, c’est avec difficulté que j’ai commencé à travailler le lundi 4 juillet à la mairie. On m’a d’abord présentée à tous les fonctionnaires puis, c’est dans le bureau de Madame Gethöffer, secrétaire du maire, Monsieur Becker, que je me suis installée. On m’a de suite donné la brochure de la ville afin que je me familiarise avec ce qui s’y passe (les différentes activités et services proposés, les magasins et entreprises…). Budenheim est une petite ville d’environ 8500 habitants mais riche en activités : piscine, terrain de golf, de foot, etc. J’ai ensuite, et quotidiennement, trié le courrier avec Madame Gethöffer pour ensuite aller le distribuer dans toute la ville avec Madame Rejak . L’après-midi j’aidais Madame Kolter, une collègue de Mme. Gethöffer, pour ranger des papiers concernant notamment les nouveaux habitants ou encore concernant les arrêts maladie. En aidant à trier des dossiers, les documents et à les ranger j’ai donc pu découvrir comment fonctionnait une administration communale et comment les différents services étaient organisés. Chaque jour j’avais une liste de mots nouveaux (administratifs), importants pour comprendre les nouveaux papiers à traiter.

Hormis ce travail de bureau, j’ai eu la chance d’accompagner Monsieur le Maire lors de quelques sorties qu’il a effectuées : rendre visite à une habitante pour ses 80 ans ou encore, assister au spectacle de fin d’année donné à l’école maternelle pour dire au revoir aux élèves qui passent en école élémentaire. C’est ainsi que l’on se rend compte de tout ce qui peut se passer dans une ville allemande, tous les petits évènements qui l’animent et qui sont différents des nôtres. De plus, comme les vacances sont arrivées à la mi-juillet, il y avait donc moins de travail à la mairie, et j’ai donc été travailler pendant une semaine dans une garderie. Au milieu des enfants qui parlent doucement et n’hésitent pas à répéter, j’ai pu revoir mon vocabulaire de base et l’utiliser.

En plus de cela, j’ai pu visiter cette région aux mille collines, et ici une région de vignoble, remplie d’histoire, me permettant de découvrir des lieux cultes comme la ville de Rüdesheim et le Monument du Niederwald  Pour la fête nationale française le 14 juillet, j’étais invitée, par le biais de Madame Maier, par la Consule générale de France de Francfort à une réception, où un discours fût tenu sur l’importance de la relation franco-allemande et des jumelages.

J’ai donc eu l’opportunité d’enfin découvrir les coutumes d’une langue que j’étudie depuis le collège, dans un cadre bénéfique, grâce au jumelage franco-allemand entre la ville d’Eaubonne et de Budenheim. J’ai pu progresser et dépasser le blocage que l’allemand m’a toujours posé, me donnant encore plus envie de continuer son apprentissage.

Caroline Deschamps

  


Mairie de Budenheim

Mayence

Dans le cadre de mes études universitaires en génie électrique et informatique industrielle (BAC+2), j'ai eu la chance de faire mon stage final de trois mois en Allemagne chez Arkema GmbH dans l'usine de Zwickau, en Saxe.

Le groupe Arkema est présent dans plus de 40 pays et occupe des positions de leader sur la chimie de spécialités et les matériaux de haute performance. Le siège de la société est en France à Colombes. J'ai fait mon stage dans une usine qui produit principalement des résines pour revêtements, aqueuses et solvantées. Le sujet de mon stage consistait à développer des outils informatiques permettant d'améliorer la lisibilité des performances énergétiques des installations.


Techniquement, ce stage m'a permis de découvrir et de prendre en main des outils logiciels et des systèmes industriels largement utilisés en Allemagne comme en France. J'ai eu la chance d'assister à une formation proposée par l'entreprise propriétaire du système, qui a été très enrichissante.

De plus, ce stage chez Arkema à Zwickau m'a permis de réaliser un projet industriel concret alliant informatique et électrotechnique. J'ai aussi pu mettre en application pour la première fois mes cours de conduite de projet.

Humainement, ce stage m'a permis de découvrir et d'être immergé dans la culture allemande pendant trois mois. Dans l'entreprise, toute la communication se faisait en allemand ce qui m'a aussi permis de beaucoup progresser et d'apprendre le vocabulaire technique.

Pendant les week-ends j'ai pu visiter les grandes villes voisines (Leipzig, Dresde, Lichtenstein, …) et assister à des événements culturels : Bayreuther Festspiele (Festival de Bayreuth), coupe nationale de Beach Volley, Rallye automobile, Musée August Horch de Zwickau …


En définitive ce stage aura été une expérience très riche dont je garde un bon souvenir et de bons contacts.


Je remercie l'AEB pour sa participation et encourage tous les étudiants à réaliser une expérience similaire.

Pierre Chabaud

  

L'entreprise Arkema

SEPTEMBRE

Au terme d’une journée de voyage, nous avons été accueillis, vendredi soir, par une délégation officielle de la municipalité et de la DFG (association du jumelage Budenheim--Eaubonne). 

Après avoir visité Mayence le samedi matin, jour de marché, nous avons joué à la pétanque avec quelques clubs voisins et nous avons terminé la journée dans un restaurant chinois. 

Dimanche, le concours régional a débuté à 10 heures avec une soixantaine de participants, dont M. Becker. M. le Maire et son partenaire français se sont distingués en remportant la 3ème place, au terme d’une partie très disputée et grâce à deux magnifiques mènes.

A la fin de la compétition, j’ai remis à M. Becker une grande coupe au nom du CSME (toutes sections). Elle sera exposée dans une vitrine du musée de la ville.

La journée de lundi fut consacrée au retour à Eaubonne.

Didier Bello

  

MAI

Moins nombreux que les autres années, les boulistes de Budenheim ont bénéficié d'une météo exceptionnelle pour leur séjour à Eaubonne. Les activités avec leurs partenaires français se sont déroulées dans une ambiance amicale.

> Voyage à Munich (21-23 octobre 2016)

PROGRAMME


VENDREDI 21 OCTOBRE :


Vol Paris-Munich

Tour de ville en bus pour le groupe entier (guide francophone) avec arrêt au hall d’exposition de BMW et au château de Nymphenburg.

Fin d’après-midi et soirée libres


SAMEDI 22 OCTOBRE :


Visite guidée de la vieille ville à pied

Après-midi : temps libre

Soirée bavaroise à la brasserie Löwenbräukeller


DIMANCHE 23 OCTOBRE :


Visite du château de Nymphenburg et temps libre

Vol Munich-Paris

Marienplatz et hôtel de ville

Carillon de l'hôtel de ville

Hofbräuhaus (brasserie)

Asamkirche (église rococo)

Viktualienmarkt : Munichois au marché

Nymphenburg : musée des carosses

Pinacothèque

Stade olympique

Löwenbräukeller (brasserie)

Parc olympique

Siège social et musée BMW

Pour en savoir plus sur Munich : http://www.muenchen.de/int/fr.html


De bon matin, à Roissy dès 6 heures, en ce vendredi 21 octobre, un groupe bien sympathique de l'AEB, 27 personnes, attend patiemment son avion qui aura par ailleurs une demi-heure de retard. Mais quelle est la destination de ce voyage ? La Bavière et plus précisément Munich, prisée par beaucoup de nos compatriotes.


La Fête de la Bière étant passée (Oktoberfest), nous jouissons des visites guidées et non guidées et découvrons avec un esprit curieux les nombreux équipements, monuments et musées, principaux attraits de cette 3° ville allemande si typique, aux traditions bien vivaces, qui vont de l'art culinaire à la mode vestimentaire en passant par le particularisme linguistique. En outre, l'art baroque y demeure prédominant.


Bien sûr, trois jours peuvent paraître courts… mais avec des journées si bien remplies, on a l'impression qu'une semaine s'est écoulée !!!

Alors vers quelle autre destination nous emmènera l'AEB l'an prochain?? Nous attendons toute proposition…. En tout cas, un grand merci à vous tous qui avez contribué par votre bonne humeur à l'unité de ce groupe et au succès de ce voyage culturel et jouissif.   

Annick

Englischer Garten (parc)

Surf dans l'Englischer Garten (parc)

Château de Nymphenburg

Plus de photos dans la partie réservée aux membres

(à venir)

Le lendemain, lundi 21 mai à 10h, nous avons fait nos adieux à nos hôtes de Budenheim qui nous ont si bien reçus, choyés et gâtés, tant culturellement que gastronomiquement, tout au long de ce week-end de célébration du jumelage.

L’ambiance était très sympathique, comme l’esprit du jumelage, généreuse et simple, comme lorsqu’on est reçu dans la famille (si on a la chance d’avoir une telle famille), et les souvenirs de ce week-end resteront longtemps dans les mémoires !                  F.B.                                  

> Visite de nos amis allemands à Eaubonne (avril 2016)


> Séjour des boulistes de Budenheim à Eaubonne (mai 2016)


> Fête de l'Amitié à Budenheim (mai 2016)

archives 2016

Sur le chemin du retour, nous avons profité d’un nouveau buffet (tellement appétissant que nous y avons de nouveau fait honneur, affamés que nous étions), tout en applaudissant aux derniers discours et au renouvellement solennel du serment de jumelage et en admirant l’autre rive du Rhin. Chose remarquable : il n’y a aucun pont entre Coblence et Wiesbaden, afin de ne pas gâcher le site, seuls des bacs ou parfois des téléphériques permettent de passer d’un côté du Rhin à l’autre.

Très vite, la soirée dansante s’est mise en place, avec un duo de chanteurs animant la piste  sur laquelle la plupart des convives se sont rendus pour partager un moment de convivialité.

Ce n’est que vers 23h. que nous sommes arrivés à Bingen, pour reprendre nos cars vers Budenheim.

lien vers la page "Vallée du Rhin" et  les poèmes

> Rencontrers des boulistes (mai et septembre 2017)


> Fête de l'Amitié à Eaubonne (02-05 juin 2017)

archives 2017